Je regarde par la fenêtre
Le tableau de l'instant
Que peint dans le paraître
Le pinceau du temps


Je vois d'abord dans le vent
Les feuilles mortes de l'automne
Embarquées dans un ballet savant
Dont le mouvement résonne

Au rythme des envolées
Le feu du paysage se déplace
Les couleurs offertes aux giboulées
Le spectre du réel s'efface

Je regarde par la fenêtre
Le tableau de l'instant
Que peint dans le paraître
Le pinceau du temps


Je vois ensuite le festival blanc
Paré de ses plus beaux flocons
Les cendres glacées de l'Avent
Des perles jetées du balcon

Les teintes se font nuances
Surgissent les anges du froid
De cette blancheur naît la transe
Qui attend l'au-delà de la croix

Je regarde par la fenêtre
Le tableau de l'instant
Que peint dans le paraître
Le pinceau du temps


~

Un regard par la fenêtre
L'instant me saisit
Une lueur emplit mon être
D'une saveur d'infini

Tout est blanc
Tout est lumineux
Un petit rouge gorge chantant
La mélodie des cieux

Un regard par la fenêtre
L'instant me sourit
Un chant emplit mon être
D'un bonheur indéfini

La nuit vient
Une étoile apparaît
Le silence est serein
Mon coeur renaît

Un regard par la fenêtre
L'instant me bénit
Une étincelle emplit mon être
D'une paix sans prix